NOTRE HISTOIRE

Après une carrière dans l’industrie pharmaceutique comme chef de produits en gastro-entérologie, Franck rêvait de développer une alternative naturelle et biologique à destination des personnes souffrant d’un déséquilibre de la flore intestinale et de ses conséquences. C’est en s’appuyant sur les publications scientifiques mettant en exergue le potentiel du lait d’ânesse qu’il a décidé de se reconvertir en créant ANELAC, laboratoire de micro-nutrition spécialisé dans le développement et la commercialisation de compléments alimentaires à base de lait d’ânesse biologique.

Les propriétés diététiques du lait d’ânesse ont souvent été évoquées depuis l’antiquité. Proche du lait maternel, il est riche en vitamines, minéraux, oligoéléments et contient une quantité significative d’enzymes spécifiques telles que le lysozyme et la lactoferrine, ayant un effet bénéfique sur l’équilibre de la flore intestinale. 

Souhaitant avoir une maîtrise totale du sourcing de l’actif phare de sa gamme, il a installé en 2011 dans le Pays de Bray une exploitation agricole menée en biodynamie sur laquelle une trentaine d’ânesses laitières assurent la production du précieux nectar. 

 
Anes Noir du Berry

Donner du sens à notre production laitière à travers un cercle vertueux qui respecte l’environnement, les animaux et les hommes est notre priorité. Ce sont ces valeurs qui nous ont guidés pour l’implantation de la ferme comme pour la constitution du cheptel asin.


NOS VALEURS

marque32-de-localisation-2

Le choix du lieu

La  composition du lait d’ânesse n’est pas liée à la race qui le produit mais à l’alimentation*. L’idée fut donc d’installer l’exploitation sur une terre de pâturages où l’herbe est d’exception, parfaitement adaptée à la production d’un lait de qualité. C’est ainsi que le choix c’est naturellement porté sur la Normandie, plus précisément dans la boutonnière du Pays de Bray, échancrure en forme d’amande parsemée de petits reliefs qui constitue une entité́ géologique et géomorphologique, source de diversité́ paysagère. Cette région naturelle du Nord Ouest de la France riche en sources et en nombreux cours d’eau est une région de bocage, qui se caractérise par son sol argileux, favorable aux herbages pour l’élevage et la production laitière.

*Mémoire d’Etudes VetAgroSup Ophélie Lemaréchal (2008-2011)

 

Le choix de la race

Pour produire du lait d’ânesse, il faut donner naissance à des ânons. Souhaitant donner du sens à notre production laitière et intégrer le devenir des ânons dans le projet global il nous est apparu comme une évidence de s’engager dans la sauvegarde de la race asine la plus menacée d’extinction, l’Ane Grand Noir du Berry, qui si elle n’est pas locale quant à ses origines, est parfaitement adaptée à la Région et à la production laitière par sa morphologie.